Vacances !

Cigale à RustrelNous sommes partis quelques jours en vacances avec Petite Bulle. La destination était assez vague : le sud ! Nous souhaitions mettre les pieds dans l’eau – et entendre les cigales. Nous sommes partis avec trois adresses de campings, un nécessaire à château de sable, les maillots de bain, un kit de survie (des pâtes, des tomates et un saucisson) et c’est à peu près tout. 🙂 Nous avons vécu 14 jours dans la nature, au rythme du soleil et de notre fatigue. Nous avons fait de belles découvertes, la France a encore de quoi nous surprendre !

Voici en vrac les points forts de notre virée au cœur de la Provence :

Le Mont Ventoux

Culminant à 1911 mètres d’altitude, le mont Ventoux est le plus haut sommet du Vaucluse. Plutôt très désertique, il est une destination prisée des cyclistes.

Nous avons aimé :

  • regarder les cyclistes ;
  • observer les quelques rares fleurs qui poussent entre les cailloux ;
  • jouer avec des cailloux ;
  • contempler le paysage ;
  • profiter d’une fraîcheur que nous n’avions pas plus bas !

Le Mont Ventoux

Les gorges de Toulourenc

Ce site résume bien la balade que nous avons faîtes. Nous sommes partis pour la journée, avec le pique nique dans le sac et les portes bébés (un sac Deuter pour le papa et un porte bébé Tula : en cas de grosse fatigue, petite Bulle a une petite préférence pour se lover dans mon dos).

Nous avons aimé :

  • marcher dans l’eau (mais pas que car ce n’est pas officiellement autorisé) ;
  • nous baigner dans les cuvettes d’eau fraîches ;
  • grignoter au bord de l’eau ;
  • jouer avec des cailloux (encore !).

Les Gorges de Toulourenc

Les carrières d’ocre de Rustrel

Il s’agit d’une promenade que j’avais moi-même faîte lorsque j’avais 10 ans. La beauté du lieu m’a donné envie de revenir marcher dans ce colorado provençal.

Nous avons aimé :

  • nous promener dans la pinède accompagné par le chant des cigales ;
  • contempler les paysages de la carrière ;
  • jouer avec des ocres de toutes les couleurs !

Les carrières d'ocre de Rustrel

La presqu’île de Giens

Nous avons emprunté le sentier du littoral en partant de la Madrague, à l’ouest de la presqu’île. Nous avons été surpris par la beauté de ce littoral encore préservé. La mer était très agitée, ce qui renforçait encore davantage le caractère sauvage de cet espace protégé. Tous nos sens étaient en éveil : les paysages sont splendides, les falaises vertigineuses ; les odeurs de pin et le chant des cigales nous ont ravis. D’autant plus que nous étions presque seuls à emprunter le sentier. Ce site présente le détail de cette balade.

Nous avons aimé :

  • les paysages variés ;
  • les baignades dans les criques ;
  • observer deux goélands de près puisqu’ils sont venus nous piquer notre goûter !

Presqu'île de Giens

La plage de Pramousquier

Une très belle plage de sable fin pailletée, une mer fraîche et agitée, peu de monde : la méditerranée nous a bien gâtée !

Nous avons aimé :

  • contempler les nuages ;
  • courir dans le sable ;
  • construire – et détruire – des châteaux de sables !

Plage de Pramousquier

Castellane et les gorges du Verdon

Nous avons grimpé jusqu’au Roc Notre Dame pour visiter la chapelle de Castellane puis avons emprunté les routes nord et sud qui surplombent le Verdon. Plusieurs belvédères nous ont permis d’admirer de très beaux panoramas : époustouflant, étourdissant, vertigineux… je ne trouve pas les mots tant ces vues m’ont émerveillées !

Nous avons aimé :

  • les paysages à couper le souffle ;
  • se baigner dans le Verdon ;
  • marcher dans les cailloux !

Castellane et les gorges du Verdon

Notre quotidien au camping

Pour finir, voici un petit aperçu de la façon dont nous avons voyagé. Nous restions deux ou trois nuits maximum dans chaque camping.

Nous avons une tente trois places, un réchaud Primus, une poêle, une casserole, trois couverts et trois gobelets. Une nappe à carreau rouge et blanche sur laquelle nous pouvions nous installer pour manger, lire, écrire des cartes postales, etc. Enfin, du savon de Marseille pour laver la vaisselle et le linge, ainsi que deux bassines et deux éponges : une pour nous et une pour petite Bulle qui a adoré nous aider dans les tâches ménagères 🙂

Vacances en camping avec son bébé

Comme je l’ai dit précédemment, nous avons deux systèmes pour porter petite Bulle qui a 27 mois : un porte bébé Deuter utilisé par le papa (il est trop lourd pour moi !) et un porte bébé ergonomique Tula Baby Carrier pour moi, très confortable pour elle comme pour moi. J’ai toujours porté petite Bulle en écharpe et dans différents porte bébés depuis sa naissance, elle a donc l’habitude d’être contre moi. Pour les siestes ou les petits coups de fatigue elle préfère donc venir contre moi. Elle a cependant plus de place et peux s’amuser tout en contemplant le paysage dans le sac Deuter, qui reste confortable malgré l’âge du sac (quinze ans peut-être ?!). Nous avons également emmené la poussette pour les occasionnelles siestes lors de promenades citadines, bien que le plus souvent elle s’endormait en voiture. Je dois préciser que petite Bulle ne fait pas de très longues siestes, nous n’avons jamais eu à se poser de questions quant à l’organisation d’une journée en fonction de la sieste.

Nous faisions des courses tous les jours, de préférence à la recherche de produits locaux (fruits et légumes vendus au bord de la route, fromage de la région dans les épiceries). Nous avons réduit au maximum nos dépenses, nous n’avions par exemple pas besoin d’électricité au camping, nous n’allions pas au restaurant (si, une fois nous avons commandé des pizzas…), mais malgré tout le budget vacances, avec les frais d’essence, a vite été atteint. Nous allons essayer de financer l’achat d’un van pour pouvoir plus facilement partir sans devoir compter les frais d’hébergement. Affaire à suivre !

J’espère que ces quelques photos vous auront inspirés, de notre côté, le retour fût difficile, nous n’avons désormais qu’une envie : repartir !

Partir en vacances avec un bébé

Et vous, comment se préparent vos vacances avec vos petits ?

Note : Les liens de cet article ne sont pas sponsorisés.

Sommaire de nos sorties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *