Avril – 3 ans

En avril, nous avons ressorti le porte bébé pour repartir en randonnée. Petite Bulle n’était dans un premier temps pas très enchantée – préférant le porte bébé tout contre maman ! – mais finalement a accepté et y a trouvé son intérêt : être portée plus haut, avoir plus de place et pouvoir manipuler toute sorte de choses… Mon dos est un peu soulagé désormais, mais je suis déjà nostalgique de ces moments où je l’ai porté… Il reste les photos, et les souvenirs me direz-vous !

Randonner avec porte bébé

Nous avons cette année grandement profité d’une des richesses de notre forêt de proximité : l’ail des ours ! Après quelques cueillettes nous avons préparé de délicieux pestos (ail des ours, pignon de pin, parmesan, huile, sel, poivre).
Pesto ail des ours

Dans cette même forêt nous pouvons agréablement assister aux changements de saisons et au réveil de la nature. En ce moment encore nous observons les grenouilles et une maman cygne qui couve.
Nature forêt

Tout cela m’a donné envie de proposer à Petite Bulle de planter des graines et d’apprendre à jardiner. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand on habite en ville, sans balcon et qu’on n’a que rarement mis les mains dans la terre ! Pour ne pas me décourager j’ai démarré par quelque chose de très simple : du myosotis, des coquelicots et des tomates cerises.
Tomate cerise Jardiner avec un enfant

J’aimerai beaucoup mettre en place prochainement un observatoire à germination comme celui là :

Germination
https://www.communityplaythings.com/resources/slide-shows/bean-sprouts

Du côté des activités créatives, je me suis régalée à fabriquer un livre miniature avec la comptine « 1, 2, 3 nous irons au bois… ». J’ai prévu d’éditer plusieurs exemplaires et éventuellement des cartes postales. Avis aux amateurs / amatrices ?
Gravure gomme livre comptine pour enfant

J’ai également peint un nouveau panneau signalétique pour les jeux d’imagination de Petite Bulle : la piscine. À venir, celui du parc !
Peinture panneau signalétique Piscine pour jeu d'enfant

J’essaie désormais de faire en sorte que chaque projet de ce type soit réalisé en une voire deux journées. Mon objectif premier n’est ici pas la qualité graphique mais la rapidité d’exécution. Entre le croquis papier, la préparation du panneau, le dessin du lettrage et d’éventuelles illustrations (principalement des silhouettes ou formes graphiques), j’ai besoin que ça aille vite. Et cela pour plusieurs raisons : satisfaire les envies de Petite Bulle (ainsi que les miennes !) sans tarder, ne pas laisser traîner un projet dans un coin du bureau et passer rapidement à autre chose et surtout considérer cet exercice comme un apprentissage et non comme un projet professionnel irréprochable.

Petite Bulle a quant à elle réalisé un jeu domino grand format avec des empreintes de pied colorées.
Fabriquer un jeu domino avec des empreintes de pied

Enfin, nous sommes allés voir l’exposition L’évasion photographique au musée Unterlinden de Colmar. Une rétrospective consacrée au photographe Adolphe Braun qui a fondé en 1847, en Alsace – à Dornach près de Mulhouse –, une entreprise photographique monumentale, pionnière dans son genre, avec une production très variée (natures mortes, paysages, panoramas, études animalières et architecturales, reproductions d’œuvres d’art). La visite fût d’autant plus intéressante que le papa de Petite Bulle pratique les tirages photographiques au collodion humide, comme ce cher Braun. (J’espère pouvoir vous en montrer davantage un jour prochain…) Et comme toujours, la poussette est bien pratique dans ces visites muséales et j’ai pu alimenter mon puits d’inspiration en toute tranquilité !
Musée Unterlinden à Colmar Exposition photo Adolphe Braun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *